Borgo est une commune de la circonscription départementale de la Haute-Corse située à une quinzaine de kilomètres au sud de Bastia. La ville fait partie intégrante de la Communauté de Communes de MARANA-GOLO réunissant dix communes.

Relief & limites territoriales

Le territoire de la commune s’étend depuis la crête du massif schisteux de Stella à l’ouest jusqu’au cordon lagunaire de la Marana bordant la mer Tyrrhénienne à l’est. La grande partie de sa superficies est située en plaine, jusqu’au niveau de la mer, comprenant une partie de l’étang de Biguglia et du lido de la Marana, séparation entre l’étang & la mer. L’autre partie est composée de relief montagneux incluant le village historique qui domine la plaine à une altitude de près de 350 mètres.

Histoire & évolution

A l’Antiquité, un premier foyer de peuplement voit le jour progressivement avec la sédentarisation de colonies agricoles. Les romains puis les étrusques affectionnaient la côte orientale de l’île riche en terres fertiles. Ils développèrent différentes cultures sur la rive gauche du Golo. Ce fleuve qui est le plus grand de Corse se jetait alors dans l’étang de Chiurlinu. Depuis plusieurs siècles, il se jette directement dans la mer. Après la chute de l’Empire romain, les pillards vont menacer le territoire. Les attaques de barbares et de pirates inciteront la population à migrer vers les sommets. Les bourgades côtières sont détruites une à une par les razzias. La géographie va conditionner l’histoire et le village de Borgo s’érigera sur une crête dont il occupe toute la largeur, dominant la plaine permettant ainsi d’avoir un point de vue sur les alentours.

Patrimoine culturel

Fin mai ou début juin 430, les vandales avaient mis le siège devant la cité de Carthage. La cité tomba en 439, devant des hordes barbares germaniques converties à l’arianisme (niant la divinité du Christ). Huneric (477-484), un tyran naturellement fanatique, déclencha une sanglante persécution contre les manichéens. Beaucoup furent livrés aux flammes, tandis que d’autres, plus nombreux, furent expulsés vers l’Europe. Les quelques cinq cents clercs de Carthage furent flagellés et relégués, certains en Corse, à couper du bois pour les flottes royales. Monseigneur de la Foata, évêque de Corse indique «…46 évêques africains ont été exilés avec leur clergé, par Huneric, pendant la persécution vandale, afin d’exploiter les forêts et cultiver les champs…». Parmi eux, Appien ? Selon le livre de la vie des saints, «Appien fut titulaire de la cathédrale de Sagone, l’un des cinq évêques de l’île…».

Le vieux village de Borgo est donc perché sur un promontoire rocheux, dominant la plaine et la mer. Par beau temps, on découvre sur l’horizon des îles de l’archipel toscan : l’île d’Elbe, la Pianosa, l’île de Montecristo. Les hautes maisons en schiste sont couvertes de lauzes, alignées sur la crête et présentent une architecture homogène.

Autrefois regroupés au village, la majorité de la population résident aujourd’hui dans la plaine et sur le lido. En effet, le centre urbain s’est développé au fil des ans le long de la RN 193. C’est dans cette zone, le Revinco, que l’on retrouve le centre administratif, le groupe scolaire et les différents espaces commerciaux de la Città di Borgo. De plus, la commune est dotée d’un hôpital psychiatrique, d’un Institut Méditerranéen de formation, d’un lycée agricole, d’une médiathèque, d’un complexe sportif et d’une prison (maison d’arrêt de Borgo).

Mme Morachini-Mazel émet l’hypothèse que «ladite église avait été le résultat de l’aménagement et de la transformation d’un ancien baptistère de la fin du IVe siècle, où l’on avait ensuite dû déposer les reliques d’Appiano. Il aurait été évêque de Sagone, où il aurait vécu durant de longues années, après avoir été exilé par les vandales… et qu’un certain Paulus, évêque de l’époque, a tenu à rendre hommage au courage et à la sainteté d’Appianu, considéré comme confesseur…». D’autres lieux, dont l’église piévane de Borgo, dans le diocèse de Mariana, sont dédiés à ce saint patron. La fête de Saint Appien est toujours célébrée de nos jours à Borgo chaque 13 novembre, alors que dans le diocèse de Sagone, la célébration se faisait le 19 janvier.

Monument & Musée

L’Église de l’Annonciation avec sa belle façade en pierre, a été érigée au XVIIe siècle. Après dix ans de chantier, la restauration de cet imposant édi-fice, situé au cœur-même du village, s’est ache-vée en 2014. Cela valait la peine d’attendre car le travail effectué est remarquable. Classé depuis 1988 à l’inventaire des monuments historiques, ce lieu de culte renferme de belles pièces de mobilier d’époque et des œuvres du peintre Giacomo Gran-di, dont l’une des toiles représente Sant’Appianu, auquel une église de construction antérieure était dédiée à Borgo.
Situé sur le cordon lagunaire de la Marana, le Dian’Arte Museum abrite les œuvres de l’artiste peintre te sculpteur contemporain Gabriel Diana. Ce lieu culturel dédié à l’art. étoffe l’offre culturelle insulaire et favorise au plus haut niveau, le rayonnement artistique de l’île. Cet espace de 3500 m2 est ouvert au public depuis octobre 2009. Le Dian’Arte Museum est jumelé avec le musée d’état russe Amber-Museum de Kaliningrad.

Infrastructure sportive

La mise en place d’un complexe sportif de haut standing était une priorité municipale. Le lancement du projet, il y a plus de dix ans par la municipalité avait l’ambition de permettre l’expression du plus grand nombre de disciplines sportives. Aujourd’hui, Borgo dispose d’un équipement unique en Corse, voire ailleurs ! Un équipement de pointe qui assure le dynamisme et la vitalité de son tissu associatif et sportif. Le complexe sportif est conçu pour faciliter à la fois la pratique sportive sous toutes ses formes sans avoir à changer toutes les semaines les horaires d’activité de par la qua-lité et la diversité de ses installations. Basket, football, pétanque, arts martiaux, gymnastique, danse, squash, handball, on ne compte plus les clubs qui favorisent l’épanouissement de la jeunesse et permettent à chacune et à chacun de pratiquer le sport de son choix, en compétition ou loisirs.

Borgo est limitée : au nord, par le cours du ruisseau de Figareto, depuis un point situé à 158 m d’altitude, jusqu’à 250 m en aval du pont de Turchine où il prend le nom de Pietre Turchine, traversant auparavant la zone industrielle des Chênes et la RN 193 (2 x 2 voies). La démarcation devient alors une ligne quasi droite orientée E-NE jusqu’à l’étang de Biguglia. De là, elle devient une ligne droite orientée au nord-est jusqu’à la mer Tyrrhénienne, coupant en deux l’étang, l’île de San Damiano puis le cordon lagunaire au nord du lotissement U Stagnu. A l’ouest, par une ligne de crête orientée au sud-ouest, partant du ruisseau de Figareto depuis le point à l’altitude 158 m, grimpant rapidement vers Punta Orniccia (666 m), Cima del Forno (747 m), Pietra Ellerata (888 m), Serrale (1 053 m), Cime des Taffoni (1 177 m) point culminant de la commune, « à cheval » sur Rutali, Vignale et Borgo. Au sud, depuis la Cime des Taffoni, la démarcation repart direction sud-est, descend la ligne de crête vers Pietra a l’Altare sans l’atteindre pour s’orienter plein est, descendant le ravin de Salge, frôlant au nord l’ancien couvent Saint-François et le cimetière de Lucciana. Le ruisseau de Mormorana devient alors la ligne de partage entre Borgo et Lucciana jusqu’à son niveau 29 m, au lieu-dit Ajercaja. De ce point, la démarcation se traduit par une ligne droite orientée E-NE vers la mer, coupant les pistes de l’aérodrome de Poretta, frôlant le sud de l’étang de Biguglia et passant tout au nord du lotissement de la Marana avant d’atteindre la côte. Et à l’est, la commune possède une façade maritime comprise entre le nord du lotissement de u Stagnu au nord, et le nord du lotissement de la Marana au sud. C’est une partie de la longue bande de sable bordant le lido de la Marana.

Contact

04.95.58.45.45

Adresse

Centre administratif
20290 Borgo

Horaires

Lundi: 08h30-12h00 & 13h30-17h00
Mardi: 08h30-12h00 & 13h30-17h00
Mercredi: 08h30-12h00 & 13h30-17h00
Jeudi: 08h30-12h00 & 13h30-17h00
Vendredi: 08h30-12h00

Formulaire en ligne